Article de La Presse Canadienne

Article de La Presse Canadienne

« La mode ne s’arrête pas aux sacs à main » — Bentley ressuscité modifie ses magasins et planifie sa croissance

Un magasin de bagages et de sacs n’est pas vraiment une nécessité pendant le confinement.

Bentley & Co Ltd a donc discrètement réduit ses opérations et s’est repositionné pour un retour post-pandémique.

Fin 2019, le prédécesseur du détaillant, Bentley Leathers Inc., a déposé une demande de mise en faillite. Il a ensuite commencé à réduire le nombre de ses magasins, a remanié sa plate-forme en ligne, modernisé son entrepôt et son réseau de distribution, et a restreint les marques et les styles offerts.

La société a déclaré qu’il en résultait une expérience de magasinage plus organisée et moins encombrée, associant des styles de bagages intemporels à de nouvelles valises aux couleurs bonbon et à des sacs à main véganes.

« La mode ne s’arrête pas aux sacs à main » a déclaré le président de Bentley, Walter Lamothe, dans une entrevue. « Les bagages peuvent être utiles et fiables, mais ils peuvent être aussi beaux et abordables. »

Les opérations simplifiées de l’entreprise et son nouveau look semblent porter leurs fruits.

Cet automne, alors que les voyages reprenaient et que les compagnies aériennes étaient aux prises avec des bagages perdus et retardés, le fidèle bagagiste canadien s’est mobilisé pour aider les voyageurs en détresse.

Ses sacs à dos attendaient la réouverture des écoles, et ses sacs à main et accessoires étaient prêts pour le retour au travail et pour les sorties.

L’entreprise montréalaise envisage maintenant d’exporter son nouveau concept à l’extérieur du Canada.

Bentley prépare une expansion internationale qui exploitera un marché mal achalandé, oscillant entre magasins de luxe haut de gamme et grandes surfaces.

« Nous n’avons pas vu de marque abordable et accessible qui permette d’organiser les voyages comme nous l’envisageons » a proclamé W. Lamothe. « Il existe des magasins et des grossistes haut de gamme et bas de gamme, mais vous n’avez pas de détaillant au milieu. »

Cette année, à la fin septembre, les ventes dans la catégorie des bagages et des sacs avaient grimpé de plus de 20 %, selon le J.C. Williams Group National Retail Bulletin and Statistics Canada.

Cela intervient après que les ventes aient bondi de 34 % au cours de la même période en 2021 et chuté de 27,5 % pour cette période en 2020.

« Ça nous montre que les gens voyagent à nouveau » a affirmé Lisa Hutcheson, associée directrice du cabinet de conseil en vente au détail de J.C. Williams Group. « Il y a une résurgence notable des petits bagages à main, d’autant que de plus en plus de gens essaient de ne pas enregistrer leurs bagages. »

Bentley a de grands projets pour répondre à la croissance des ventes prévue dans les années à venir.

Pour exporter son nouveau look à l’extérieur du Canada, Bentley est en pourparlers avec des grossistes pour potentiellement commencer à vendre ses marques privées dans d’autres magasins d’ici 2024, dans le but d’ouvrir plusieurs boutiques aux États-Unis, puis en Europe peu de temps après.

« Nous avons des partenaires potentiels avec lesquels nous nous entretenons, et les retombées réelles sur le terrain pourraient être pour 2025 pour les magasins autonomes » a déclaré W. Lamothe. « Mais tout peut arriver, cela dépendra de notre réussite. »

À l’extérieur du Canada, les magasins s’appelleront Tracker.

« Bentley n’est pas connu comme tel hors des frontières » a expliqué W. Lamothe à propos du nom du magasin de l’entreprise au Canada, notant que d’autres marques telles que Bentley Motors Ltd possèdent la marque Bentley à l’extérieur du pays.

Les magasins Tracker se concentreront sur les bagages et accessoires de voyage, en ouvrant pour commencer dans les aéroports.

Le premier magasin Tracker a été lancé à l’aéroport de Montréal l’année dernière, et comprend une machine distributrice de petits accessoires de voyage à l’extérieur de la boutique.

« Nous avons en fait pris un distributeur et l’avons transformé en un vendeur d’accessoires » a déclaré W. Lamothe. « Et nous sommes impressionnés par les ventes, d’autant que le magasin est à quelques mètres. »

D’autres distributeurs automatiques Tracker sont prévus dans les aéroports et les gares au cours de la nouvelle année. Tandis qu’un deuxième magasin Tracker devrait ouvrir à Québec au début de 2023, en tant que site d’essai à proximité du siège social montréalais de l’entreprise.

« Nous voulons affiner le concept avant de nous développer à l’international » a précisé W. Lamothe.

Alors que les voyages sont au cœur de l’expansion internationale de l’entreprise, ses magasins canadiens offriront une sélection plus large.

La vision : des produits à la mode, de haute qualité, à des prix abordables, avec un choix de couleurs.

« Les bagages sont encore majoritairement noirs ou bordeaux » a avoué W. Lamothe. « Mais quand vous entrez dans nos magasins, ce sont les dernières couleurs Pantone qui sont aussi présentes. »

Le mur de valises, dans un magasin Bentley récemment rénové, varie encore entre les différentes nuances de noir et de bordeaux, pour convenir aux voyageurs plus classiques. Mais il existe des variations dans ces couleurs, comme le prune et le gris charbon.

L’enseigne propose également des teintes vives aux noms attrayants comme le pêche, le vert menthe et le framboise, et des nuances plus sophistiquées de la saison comme le sauge, le mauve et le bleu sarcelle.

Pendant la pandémie, certaines femmes ont abandonné les sacs à bandoulière et les sacs à main au profit de sacs à dos plus confortables.

Mais Bentley parie que les sacs à main continueront à être un choix populaire.

« La disparition des sacs à main serait grandement exagérée » estime W. Lamothe. « Le sac à dos fait désormais partie des incontournables, c’est sûr, et c’est une constante dans toutes nos collections… Mais si on regarde ce que veulent les femmes, il n’y aura jamais assez de sacs à main, il semblerait. »

Pour offrir plus de choix et s’adapter aux préoccupations de certains consommateurs, l’entreprise a lancé l’an dernier une nouvelle gamme de produits végétaliens sous la marque Riona. Elle offre aux consommateurs une option sans cuir animal et 30 % moins chère que la concurrence, a déclaré Bentley.

Bentley a également mis à jour sa marque classique de sacs en cuir Pellé, avec la technologie RFID, une méthode de radiofréquence qui aide à prévenir la fraude et le vol d’identité.

Il augmente également sa garantie. En effet, d’ici l’automne 2023, tous les sacs à dos et sacs à main de ses quatre marques phares – Bentley, Tracker, Pellé et Riona – seront garantis contre les défauts de fabrication à vie, tandis que ses bagages seront garantis 10 ans.

« C’est une question de mode, de plaisir et de se dire que ça ne va pas briser pendant que vous êtes en vacances » a déclaré W. Lamothe. « Les bagages peuvent être utiles, abordables, fiables et beaux. »

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 2 décembre 2022.

Brett Bundale, La Presse Canadienne

Ceci peut vous intéresser...

40 ans dans le commerce de détail : un parcours de passion 

40 ans dans le commerce de détail : un parcours de passion 

Le 28 mai, Walter Lamothe, président et chef de la direction de Bentley, a reçu le prix Hommage du Conseil canadien du commerce de détail 2024. À la suite de cette reconnaissance prestigieuse, M. Lamothe a prononcé un discours inspirant sur l’importance de la passion dans l’industrie du commerce de détail. Leçons apprises en leadership […]

Le président et chef de la direction de Bentley, Walter Lamothe, reçoit le prix Hommage du Conseil Canadien du commerce de détail

Le président et chef de la direction de Bentley, Walter Lamothe, reçoit le prix Hommage du Conseil Canadien du commerce de détail

Bentley est ravi de mettre en lumière la récente réalisation du président et chef de la direction, Walter Lamothe, en recevant le prix Hommage du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD). Ce prix prestigieux est décerné dans le cadre du gala des Prix d’excellence dans le commerce de détail 2024. Cette reconnaissance célèbre des […]

bentley et McGill

bentley et McGill

Accompagné des membres de son équipe, Walter Lamothe, président et chef de la direction de Bentley, a eu le privilège d’être conférencier invité à McGill hier. Merci à Marie Josée Lamothe, GCB.D pour l’invitation, ce fut un bel échange!